titre4

Enregistrer

Fac-similé de la lettre envoyée à Monsieur Jean WENCKER Président d'Alsace Nature  le 31 mars 2004 :


Transmettre une eau pure
aux générations futures
Comité de Gestion du Bassin Bruche-Mossig
Pour la Protection du Milieu Aquatique

Reconnu par décision préfectorale du 26 janvier 1994

A Monsieur Jean WENCKER
Président d'Alsace Nature
18 rue 22 Novembre
67000 STRASBOURG

               

  Holtzheim, le 31 mars 2004.

Objet : Votre intervention au congrès des pêcheurs
            le samedi 20 mars 2004 à HUTTENHEIM

            

Monsieur le Président,

    Comme quasi dernier intervenant à la tribune du congrès des pêcheurs, vous avez pris la liberté d'agresser avec virulence le fait d'avoir vu à la télé et dans la presse la mise à l'eau de " tonnes de truites de bassines " dans la Bruche. Vous avez dit que vous auriez préféré que nos associations parlent plutôt de renaturation du milieu aquatique !

    L'envie ne me manquait pas de réagir sur place, mais j'ai décidé, par respect pour le président de séance, d'éviter un incident inutile en fin de congrès et parce que je n'ai pas eu envie de vous donner plus d'importance.

Si j'avais pris la parole, que vous aurais-je dit, monsieur WENCKER ?

  • Que si le nombre de pêcheurs a diminué d'un tiers ces dix dernières années dans notre département, c'est à votre association qu'incombe la plus grande responsabilité. Votre association, dès 1980 a soutenu la protection du grand Cormoran et du Héron Cendré, les faits sont avérés, il suffit de réentendre les déclarations des années 1990 en France et en Allemagne, ainsi que de vérifier vos positions à la commission préfectorale qui se réunit annuellement. Aujourd'hui avec plus de 3000 Cormorans dans notre département plus de 1 500 kg de poissons disparaissent chaque jour de nos rivières pendant 5 mois ! Aujourd'hui, le Héron qui pullule, détruit la majorité des géniteurs de truites qui se rendent en automne dans les ruisseaux frayères. C'est la raison majeure de la diminution massive du cheptel salmonicole.
  • Que si les pêcheurs ne pouvaient plus accéder à leur lieu de pêche le long du Rhin, en particulier près des réserves naturelles, c'est à la position de vos représentants que nous le devons. Vos représentants, lors des réunions organisées par les services de l'Etat, ont eu une attitude arrogante qui frisaient l'intégrisme. Je tiens à vous faire remarquer que nos pêcheurs n'ont pas, dans leur majorité, les moyens d'exercer leur loisir favori en Allemagne, en Autriche ou même dans le Doubs. Vous n'êtes pas sans savoir que dans tous ces milieux aquatiques, le repeuplement opéré est massif pour attirer le touriste, alors que nous privilégions encore la pêche démocratique, ce qui sans doute gêne les visées hégémoniques de votre association !

Si vous m'aviez posé la question avant votre " sortie " dans un esprit de concertation, que vous aurais-je dit, Monsieur Wencker ?

  • Que nous avons un plan d'alevinage et de repeuplement dans le cadre d'un plan de gestion qui prévoit pour 2004 :
  •  Pour favoriser l'halieutique au profit de nos pêcheurs pour l'ouverture de la truite du 13 mars.
  • La mise à l'eau par l'ensemble des équipes des associations en deuxième catégorie piscicole de 2 100 kg de truites Arc-en-ciel, de qualité charte élevées par les pisciculteurs Guidat et Chauvey, membres du Club de la Charte des Salmonidés. Est concernée la Bruche de Gresswiller à Strasbourg, la Mossig et le Altorfarm, soit plus de 50 kilomètres de rivières. ?
  • La mise à l'eau en mai, pendant la fermeture de la deuxième catégorie piscicole de : 
  • 1 000 à 1 500 Ombrets de 20 cm en provenance de la pisciculture fédérale souche Rhin, en aval d'Avolsheim jusqu'à Ernolsheim. § 500 ombrets dans le parcours " mouche " de Mulhbach sur Bruche
  • 2000 truitelles de souche alsacienne dans le parcours " mouche " de Mulhbach sur Bruce
  • 10 000 truitelles, en provenance de la pisciculture fédérale, souche alsacienne, dans le Altorfarm.
  • De 10 000 truitelles, en provenance de la pisciculture fédérale, souche alsacienne dans la Mossig.
  • De 3 000 truitelles, en provenance de la pisciculture fédérale, souche alsacienne, dans le canal Coulaux à Mutzig.
  • De plus de 30 000 alevins de souche alsacienne en provenance de la pisciculture fédérale dans plusieurs lots de première catégorie, piscicole.
  • De 500 kg de truites farios de taille de Avolsheim à Gresswiller de souche alsacienne origine fédération.
  • Que nous avons d'excellente relations avec les associations de la protection de la nature sur la Bruche et ses affluents avec lesquels nous travaillons en concertation confiante et permanente.

Qu'il n'en est pas de même avec la " direction " d'Alsace Nature, qui, sans aucune concertation préalable a pris un avis favorable officiel à la création d'un élevage de porcs à Rosenwiller sur un site très sensible, zone humide et paysagère, de même que pour le transfert de la nappe de Gresswiller de 500m³/heure d'eau potable d'excellente qualité vers la Brasserie Kronenbourg située sur le bassin de l'Ehn. Quand on sait quel besoin en eau auront les générations futures, je ne puis comprendre cette collusion pour fabriquer de la bière avec de l'eau d'une telle qualité avec quelles conséquences sur le milieu aquatique du bassin de la Bruche en période d'étiage !

Pour conclure, je tiens à vous préciser, Monsieur Wencker, que même si vous êtes un très bon pêcheur, vous ne pouvez nous donner de leçons, car vous ne vous êtes jamais consacré à la gestion d'un milieu aquatique dans son ensemble ni d'une association. Ce n'est qu'en pratiquant et en se concertant que l'on peut comprendre les choses de la vie, et alors, les mots que l'on prononce ont un véritable sens. Je tiens aussi à vous dire que notre association comprend trente deux associations membres et que grâce à de nombreuse années d'efforts d'équipes de bénévoles, nous avons acquis la maîtrise de la plupart des zones humides sensibles sur la Bruche, d'une grande partie des rives sur le milieu que nous protégeons et que nous gérons avec l'argent des seuls pêcheurs et en totale indépendance.

Veuillez agréer, monsieur le président, l'expression de mes salutations distinguées.

Copie à :

  • Monsieur le président de la FDAAPPMA du Bas-Rhin

  • Messieurs les administrateurs du bassin Bruche-Mossig (CTGP et Fédération).

                 

ASSOCIATION INSCRITE AU REGISTRE DES ASSOCIATIONS  TRIBUNAL D'INSTANCE D'ILLKIRCH6GRAFFENSTADEN VOLUME XXVII SOUS N° 1125
Siège : CTGP BRUCHE-MOSSIG, 11 RUE DE L'ECOLE 67810 HOLTZHEIM   Tél. • Fax:
03.88.76.13.35


Enregistrer